BITCOIN, MONNAIE LEGALE AU JAPON DEPUIS LE 1ER AVRIL 2017

BITCOIN, MONNAIE LEGALE AU JAPON DEPUIS LE 1ER AVRIL 2017

BITCOIN, MONNAIE LEGALE AU JAPON DEPUIS LE 1ER AVRIL 2017

 

Depuis le 1er avril 2017, le bitcoin est accepté comme moyen de paiement pour les biens et services au Japon et c’est cela qui explique la reprise de la hausse du cours du bitcoin depuis quelques semaines.

 

Tout commence par l’arrestation le 1er aout 2015 du PDG de la plus grande place de marché du bitcoin du monde, Mt Gox, Mark Kapeles. En effet, Mt Gox est lancé en 2011 et en deux ans devient la place de marche du bitcoin la plus importante avec une part de marché estimée à 70%. Mt Gox fait faillite le 28 février 2014. Mt Gox, vous ne savez peut-être pas avait son siège social à Tokyo. En faisant faillite, ses clients ont perdu plus de 850 000 bitcoins pour une valeur estimée à plus de 450 millions de dollars US.

 

La faillite de Mt Gox va entrainer un débat houleux entre les autorités monétaires du Japon d’une part et l’industrie de la cryptomonnaie d’autre part. La Japan Financial System Council va donc travailler dur sur une nouvelle loi disponible des décembre 2015 et la National Diet (le parlement japonais) adopte la loi en Mai 2016.

 

C’est donc cette loi qui est entrée en vigueur depuis le 1er avril 2017. Avant l’application de cette nouvelle loi, on comptait près de 5 000 commerçants acceptant le bitcoin au Japon. La nouvelle loi va permettre une augmentation exponentielle du nombre de commerçants acceptant le bitcoin comme monnaie de paiement.

 

Le conglomérat Recruit Holdings dont plus de 260 000 détaillants utilisent l’application de caisse AirREGI a annoncé qu’il allait ajouter le bitcoin comme moyen de paiement. Si je vous disais que AirREGI est compatible avec la solution Alipay d’Alibaba, vous comprendriez que les nombreux touristes chinois au Japon pourront maintenant utiliser le bitcoin qui connait des difficultés règlementaires causées par les exigences de la People’s Bank of China.

 

D’autres acteurs importants comme le détaillant Bic Camera ou encore l’ISP le plus important du pays GMO Internet Group vont emboiter le pas.

 

Des 246 pays du monde le bitcoin est déclaré illégal uniquement dans 4 pays notamment le Bangladesh, la Bolivie, l’Equateur et l’Afghanistan. Son utilisation est restreinte dans 4 autres pays dont la Zambie en Afrique.

About The Author

Related posts